Pourquoi trier vous rapporte

Trier ses déchets, d`accord, mais pour quel bénéfice, pour le citoyen qui trie et pour la collectivité publique qui assure la collecte et le recyclage ? Outre un bénéfice évident pour la planète, le citoyen y gagne au niveau de sa taxe d`enlèvement des ordures ménagères (TEOM).

Le ramassage des ordures ménagères représente un coût énorme pour la collectivité. Coût de ramassage, de stockage, de transfert, de traitement… Mais dans une moindre mesure cela peut également rapporter. Trier ses déchets, et les trier correctement, fait baisser la facture relative à leur traitement et permet de tirer un bénéfice des matières premières secondaires ainsi créées à partir des déchets recyclés.

Le tri sélectif permet de limiter une trop importante quantité de déchets à éliminer par enfouissement (qui coûte de plus en plus cher). Trier permet ainsi de maîtriser sur le long terme le coût de traitement de nos déchets.

Le refus de tri coûte cher aux habitants de la Corse

On comprend aisément à la lecture de ces chiffres que plus on trie et mieux on trie, moins ça nous coûte.

Tout ce qu’on met à tort dans notre sac poubelle fait augmenter la facture alors que tout ce que l’on trie correctement peut la faire diminuer. C’est simple mais il faut s’en souvenir au moment de jeter.

Il faut savoir également qu’un mauvais tri dans les conteneurs peut amener à un refus qui nous conduit à payer des pénalités.

Trier est un geste contraignant et demande une certaine implication citoyenne. On le sait, cela permet d’économiser les matières premières dont les ressources ne sont pas infinies, mais aussi d’éviter que soient stockés dans de vastes décharges des déchets dont l’accumulation peut s’avérer dramatique pour l’environnement. Mais si l`impact sur l`environnement est essentiel à prendre en compte, une des motivations premières des trieurs reste que le tri sélectif permet aussi de faire des économies. En effet, les filières de valorisation peuvent générer des recettes, et ainsi permettre de faire baisser le coût global de la collecte supporté par les contribuables via la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TOEM).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *