DEEE

Déchets d'équipement éléctriques et électroniques

Papier & carton

Plastiques

Verre

Bois & végétaux

Fer & métaux ferreux

Déchets inertes

Textile

DIB

VHU

DEA

Glossaire

Glossaire - DEEE

> Voir le glossaire

Chiffres clés

Plastique-pétrole

> Voir tous les chiffres clés

Définition

Les déchets d`équipements électriques et électroniques (DEEE)  sont une catégorie de déchets constituée d`équipements en fin de vie fonctionnant à l`électricité ou via des champs électromagnétiques, ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs. Il s`agit principalement des ordinateurs, imprimantes, téléphones portables, appareils photos numériques, réfrigérateurs, télévisions et jeux électroniques.

Enjeux

La valorisation des DEEE est essentielle car ces déchets ont une empreinte écologique très élevée en raison des importantes quantités de ressources en eau, métaux, et énergies mobilisées par la conception, la fabrication, le transport, l`utilisation et le recyclage des composants et objets électriques et électroniques.

Tous les appareils électriques et électroniques sont recyclables. Leur taux de recyclage varie entre 73% et 87%. Le recyclage permet de produire de nouvelles matières premières secondaires et de fabriquer ainsi de nouveaux appareils tout en préservant les ressources naturelles.

Depuis 2006, les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) ne doivent plus être jetés à la poubelle. Tous les appareils alimentés sur secteur, pile ou batterie doivent être dépollués puis recyclés.

Traitement

Dépollution/valorisation

Les DEEE font l’objet de cinq flux séparés :

1. Les appareils de froid (réfrigérateurs, congélateurs) pour lesquels la récupération des fluides frigorifiques et des mousses d’isolation doit être effectuée dans des usines très spécialisées,

2. Les écrans à tube cathodiques (téléviseurs et moniteurs d’ordinateurs) dont les verres nécessitent des opérations de séparation pour séparer les différents verres contenant différents métaux lourds,

3. Le reste du gros électroménager hors froid (cuisinière, four, machine à laver…) pour lesquels, après dépollution simple éventuelle (enlèvement d’un contacteur mercure ou d’un condensateur PCB), le recyclage sera permis par un broyage-séparation permettant de récupérer les différents matériaux (métaux, plastiques…),

4. Les petits appareils en mélange (PAM), comprenant les appareils bruns (hi fi, radio…) et gris (imprimantes, unité centrale, aspirateur…) qui peuvent nécessiter des opérations de dépollution particulière (batterie, piles, plastiques bromés), ainsi que le petit électroménager,

5. Les lampes et tubes, qui constituent un flux spécifique.

Le traitement convenable des chlorofluorocarbones (CFC) encore présents dans bon nombre d’appareils de froid (réfrigérateurs et congélateurs), comme fluide frigorigène ou comme agent gonflant des mousses est par ailleurs imposé par un règlement européen en vigueur. Il est fondamental à la fois pour la protection de la couche d’ozone, mais aussi au titre de la prévention du réchauffement planétaire puisque les CFC ont un très gros pouvoir d’effet de serre.
À noter que même un appareil de froid en mauvais état (circuit cassé, …) doit bénéficier de ce traitement, plus de la moitié des CFC étant présents dans les mousses.

Démantèlement/broyage/recyclage

Une fois la dépollution effectuée, les DEEE seront broyés. On pourra alors récupérer la fraction de métaux ferreux, des métaux non ferreux et des plastiques qui peuvent être recyclés. Cependant, la très grande différence de composition qui peut exister entre les plastiques des DEEE laisse entrevoir des difficultés de recyclage de ces éléments dans des conditions rentables. Des filières de valorisation doivent être développées.

Sachant que la réalisation des opérations de dépollution et de valorisation imposées par le décret du 20 juillet 2005 est une des conditions à respecter pour l’agrément des éco-organismes et donc le choix des prestataires de traitement, on peut supposer que ces dispositions seront respectées.

AM Environnement, leader européen de la collecte et du traitement des DEEE