La production de déchets en Corse

Une production globale de déchets en baisse

On observe une baisse de 3% de la production de déchets due principalement à une baisse de la production d’ordures ménagères ainsi que des quantités collectées en recycleries. Plusieurs phénomènes peuvent expliquer ces résultats tels que la situation économique, qui engendre une consommation plus modérée, mais aussi les premiers effets de la prévention en matière de gestion des déchets ménagers.

Les contraintes d`une économie saisonnière

Région touristique, la Corse voit sa population s’accroître de façon considérable en haute saison sur certaines parties du territoire. Le pic estival se répercute sur la production globale de déchets ménagers mais de façon ciblée.

  • Territoire Urbain : 400 kg/hab/an d`ordures ménagères
  • Territoire Touristique jusqu`à 660 kg/hab/an d`ordures ménagères

Ces résultats montrent bien les écarts de production par habitant qui existent entre ces deux types de zones géographiques. Conscient de cette réalité, le SYVADEC doit dimensionner ses structures de traitement, ses transports et leur mode de fonctionnement pour parer à ces inégalités de territoire.

La production individuelle

En 2012, le niveau de la production individuelle atteint pratiquement le niveau constaté à l’échelle nationale. Ce résultat conforte, cette année encore, l’efficacité des actions de prévention menées par le syndicat. L’écart qui persiste peut s’expliquer par le caractère saisonnier de l’économie corse et sa forte fréquentation touristique. 

Les déchets en chiffres (données 2012)

25 % de valorisation

En hausse constante depuis 2007, la part des déchets valorisés s’est stabilisée à 25% depuis 2010. Une stabilisation qui s’explique en partie par le retard pris au niveau national sur la mise en place de certaines filières comme les meubles et les déchets diffus spécifiques (DDS) mais surtout par l’absence d’équipements permettant un pré tri des déchets résiduels comme le criblage, dispositif complémentaire au tri réalisé par la population. (Source : Syvadec)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *